Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Zoom sur… Le Club d’Aïkido Nocquet Ryu

Actualité

Zoom sur… Le Club d’Aïkido Nocquet Ryu

Actuellement présidé par Fabienne Gallot, le club d’aïkido a été créé en 1996 par Claude Duchesne et Frank De Craene. Tous les deux des élèves de Maître Nocquet (8ème dan d’aïkido).

Aïkido2 ok

Actuellement présidé par Fabienne Gallot, le club d’aïkido a été créé en 1996 par Claude Duchesne et Frank De Craene. Tous les deux des élèves de Maître Nocquet (8ème dan d’aïkido).

Claude Duchesne témoigne : « C’est mon premier maître, Serge Arrault, qui enseignait rue Carnot à Poitiers qui m’a fait découvrir l’aïkido. J’avais fait du judo, j’ai voulu essayer l’aïkido, et c’était quelque chose qui me convenait, puis j’ai fait la connaissance de Maître Nocquet, c’est une sommité en Europe, et ça m’a conforté dans mon choix car l’aïkido, c’est une philosophie, un art de vivre ».
« L’aïkido commence quand on quitte le tatami » disait Maître Nocquet. On y apprend beaucoup, dans la façon de rencontrer les gens, de se comporter avec les autres, une certaine éthique et d’ailleurs on y rencontre beaucoup de personnes» explique encore Claude Duchesne, enseignant, et deuxième dan depuis… 1993. « Le grade n’est pas utile pour pratiquer librement, avec détachement, il n’est pas nécessaire de cultiver son ego ».
« La date la plus importante pour ce club est certainement le 15 mars 1997. Ce n’était pas la première fois, mais Maître Nocquet  (déjà âgé) est venu et a donné un cours. Notre club est le dernier dans lequel il a enseigné » ajoute la Présidente qui se réjouit que le club d’Aïkido soit mis en lumière afin de « promouvoir la discipline et augmenter le nombre d’adhérents ».
Quant à Claude Duchesne, il évoque avec une pointe d’émotion une anecdote au sujet d’André Nocquet *« On s’entraînait dans son bureau au début, et on faisait de la poussière en tombant, il demandait à sa femme de passer l’aspirateur après notre séance » concluant « l’objectif du Club c’est continuer à se développer et travailler dans un bon état d’esprit, ne pas se prendre la tête ni au sérieux ».

* ndlr André Nocquet a écrit un livre tiré de son expérience « Maître Morihei Uyeshiba, présence et message »

Plus Actualité

Haut De Page