Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Vingt ans d’amitié pour les motards du civraisien

Actualité

Vingt ans d’amitié pour les motards du civraisien

Départ en ce jeudi 25 mai des motards du Civraisien pour une escapade de 3 jours en pays occitan, dans la préfecture du Lot, à Cahors plus exactement. Ce regroupement de motards se défend de ne pas appartenir à une association, seulement un regroupement d’amis passionnés de motos, qui chaque année font un grand voyage : ils ont visité le Périgord, l’Auvergne, les Pyrénées, la Bretagne. Un voyage annuel dans un rayon de 300 kilomètres de 2 ou 3 jours voire une seule journée.

Départ en ce jeudi 25 mai des motards du Civraisien pour une escapade de 3 jours en pays occitan, dans la préfecture du Lot, à Cahors plus exactement. Ce regroupement de motards se défend de ne pas appartenir à une association, seulement un regroupement d’amis passionnés de motos, qui chaque année font un grand voyage : ils ont visité le Périgord, l’Auvergne, les Pyrénées, la Bretagne. Un voyage annuel dans un rayon de 300 kilomètres de 2 ou 3 jours voire une seule journée.

L’organisation est lourde : depuis 20 ans que le regroupement de motards existe, il connaît un vif succès de par son sérieux de préparation, les reconnaissances, les réservations se font d’une année sur l’autre. Ce sont Pilou Gautier, Philippe Grugeau, Néné Hénaud et Loulou Lhoumeau qui en assurent le bon déroulement, chacun a sa fonction: hébergement, haltes, intendance, road-book, circulation, prévisions dépannage ou incidents. En 19 années d’existence, puisque c’était en ce jeudi d’Ascension 2017 le 20e anniversaire, il n’y eut jamais d’accident notable.

Sur la place Leclerc, à 8 heures les moteurs ont vibré, la horde des 90 gros cubes, s’en est allée chevauchés par 156  »dingues de motos », direction Cahors en soirée. À la sortie de Savigné, un petit coucou à Michel Grezillet qui ne pouvait accompagner la bande de copains. Les organisateurs appelés les Joyeux lurons, ont annoncé déjà depuis plus d’une année qu’ils souhaitaient des remplaçants comme organisateurs. À cet instant, personne ne s’est fait connaître, mais il serait dommage que ce mouvement qui n’a pas de structure associative, basée uniquement sur l’entente et l’amitié, ne puisse perdurer.

Plus Actualité

Haut De Page