Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Vétérinaire : une profession toujours disponible

canton-de-Valence-en-Poitou

Vétérinaire : une profession toujours disponible

Alors que médecins, infirmières et autres professions médicales et paramédicales sont au chevet des êtres humains, en cette période de pandémie, les vétérinaires sont également sur la brèche pour apporter les soins aux animaux.

Alors que médecins, infirmières et autres professions médicales et paramédicales sont au chevet des êtres humains, en cette période de pandémie, les vétérinaires sont également sur la brèche pour apporter les soins aux animaux. Le cabinet vétérinaire « Audoux- Auzannneau – Babeanu – Marouteix/Rouet – Prudhomme – Givois » fort de ses 12 vétérinaires, dont 6 salariés, et 12 assistantes, rayonne sur le Civraisien à partir de ses 3 cliniques implantées à Château Garnier, Couhé et Savigné. 
« Nous avons dû réorganiser le service, une partie du personnel administratif et médical étant en chômage partiel ou arrêter pour la garde d’enfants » précise le Docteur Prudhomme (notre photo) «et au niveau médical, pour la rurale, les animaux de ferme, comme pour la canine, les animaux de compagnie, nous n’assurons que les urgences ».

« En rurale ». Ainsi en « rurale » où toute l’activité se passe à la ferme, les actes médicaux sont la plupart du temps des vêlages ou des perfusions de veaux « lorsqu’il y a risque de déshydratation » et en ce début de printemps la prophylaxie «qui est une nécessité vitale pour les vaches avant qu’elles soient mises au champ ».

LA SUITE DE CET ARTICLE EST À LIRE DANS VOTRE JOURNAL EN VENTE CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX
OU EN UN CLIC :
VERSION PAPIER DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES
+ VERSION NUMÉRIQUE DANS VOTRE BOÎTE MAIL POUR 1 EURO PAR MOIS) SUR : https://bit.ly/2M1IjAz 

Plus canton-de-Valence-en-Poitou

Haut De Page