Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Une première visite du président Lafond dans le Civraisien

Actualité

Une première visite du président Lafond dans le Civraisien

Le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Claude Lafond a commencé sa campagne de visite de commerçants et d’entrepreneurs dans le département. Il a débuté par une venue à Civray, dans la brasserie du Commerce reprise par Bruno et Caroline Nets. C’était aussi pour montrer le bon succès de cette reprise élaborée et construite avec l’aide de la CCI.

Le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Claude Lafond a commencé sa campagne de visite de commerçants et d’entrepreneurs dans le département. Il a débuté par une venue à Civray, dans la brasserie du Commerce reprise par Bruno et Caroline Nets. C’était aussi pour montrer le bon succès de cette reprise élaborée et construite avec l’aide de la CCI.

Le président Claude Lafond était accompagné de Jean-Louis Gautron, le vice-président de la CCI, de Guillaume Pinault, de la Chambre de Commerce, et de Martine Duprat, de Philippe Prioux, Stéphane de Dianous, Guillaume Pineau, de Jean-Olivier Geoffroy, président de la Communauté de Communes du Civraisien en Poitou, Gilbert Jaladeau, maire, et deux adjoints, de représentants des commerçants locaux, du C.E.S.V. du Montmorillonnais set du Civraisien, c’est dire les principaux acteurs qu’il faut contacter pour toutes démarches d’une personne qui veut s’établir. Ce qui a été le cas pour le couple M et Mme Nets, qui n’était pas du métier et qui a trouvé tout l’appui nécessaire pour toutes les démarches à entreprendre, et ceci dans les meilleurs délais pour aboutir et ouvrir promptement.

Visite mensuelle

La démarche de la CCI de la Vienne et de son président est celle de se déplacer vers une entreprise du département par mois tout en n’excluant pas autres visites ponctuelles, mais cibler un artisan, un commerçant, un industriel, se rendre sur ce terrain économique local et y rencontrer les forces vives de la ville, du canton. Ce tour de table a permis d’échanger différents points de vue, il a beaucoup été question de la FAE (Fédération des Acteurs économiques), du CESV (Club des Entrepreneurs du sud Vienne), de création d’associations de commerçants. Aussi de trouver une impulsion, une dynamique en demeurant réaliste : « le commerce est un problème de centralité avec des potentialités locales. Que l’étude détermine que le commerçant puisse vivre de l’activité qu’il souhaite monter, c’est avant tout primordial et nous donnons notre entier assentiment ».

La C.C.I., la Chambre de Commerce, la Communauté de Communes (qui reste le relais du département) la municipalité sont prêtes à étudier et suivre tous les dossiers pour mettre en place rapidement des repreneurs. Ces acteurs sont réactifs aux demandes. Car dans le Sud-Vienne il y a encore du potentiel dans l’hôtellerie, dans le commerce de service, autour des métiers ayant des relations avec le médical.

Ce tour de table et la visite  »au Commerce » ont permis de parler d’évoquer aussi les problèmes rencontrés, mais aussi de trouver des solutions. Elle aura aussi permis de se donner rendez-vous pour une autre rencontre sur d’autres sujets.

Plus Actualité

Haut De Page