Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Rentrée scolaire dans les lycées de Civray : on s’est préparé au rush

Actualité

Rentrée scolaire dans les lycées de Civray : on s’est préparé au rush

Au lycée des Terres-Rouges comme à André-Theuriet, la rentrée s’est faite dès la fin août côté encadrement. 800 lycéens ont été accueillis cette semaine.

civray TR et At

Au lycée des Terres-Rouges comme à André-Theuriet, la rentrée s’est faite dès la fin août côté encadrement. 800 lycéens ont été accueillis cette semaine.

C’est lundi 25 août que Pascal Maillou, proviseur des deux lycées a réuni ses plus proches collaborateurs pour définir les missions et les objectifs du lycée André-Theuriet et du lycée professionnel des Terres-Rouges.
Avant tout, le proviseur tenait à présenter Michel Bonnel, nouvel adjoint-gestionnaire, financier, sécurité contrôle et alimentation en remplacement de Jean-Lucas Paron. Un domaine qu’il connaît bien, puisque venant du collège Jules-Verne de Bruxerolles. Pour cette réunion de préparation, Pascal Maillou était entouré de Dominique Grammagnat, proviseur adjoint Theuriet, Catherine Breard, proviseure adjointe Terres Rouges, de Maryse Texier, agent comptable, de Michel Bonnet et de Marylène Zerr, aide-gestionnaire Terres Rouges.
Ce sont 800 élèves qui vont faire la rentrée dans les deux établissements, soit 80 élèves en plus, ce qui est justifié par l’ouverture d’une 6e classe de seconde au lycée Theuriet ainsi que deux autres classes aux Terres-Rouges. C’est également l’ouverture de quatre nouveaux postes de professeurs.
Probablement un enseignement différent et des résultats au dessus d’une moyenne générale attirent les jeunes vers la ville civraisienne. Un pourcentage toutes séries confondues de 93% de réussite et 71 élèves avec mentions.
Également, des travaux entrepris et autres à venir : rénovation du réseau informatique, mise en place de fibre optique pour l’amélioration du débit, aux Terres-Rouges isolation de la façade nord, mais un programme sur les autres façades sur 3 ans, rénovation de la cuisine pédagogique pour un coût de 1 Million d’euros.
Si les deux lycées connaissent un regain d’intérêt de la part des élèves, cet intérêt dépasse le département de la Vienne, puisqu’un quart viennent de la Charente un autre quart vient des Deux-Sèvres.
À noter que le lycée des Terres-Rouges a ouvert ses portes lors du Fil du Son au bénéfice des techniciens. D’autre part, le restaurant d’application sera ouvert non plus le vendredi soir, mais le jeudi soir sur réservation.

Plus Actualité

Haut De Page