Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Nouvelle-Aquitaine : un plan de reconquête en préparation

Actualité

Nouvelle-Aquitaine : un plan de reconquête en préparation

La Région Nouvelle-Aquitaine prépare un plan de reconquête et de transition. Son président Alain Rousset l’a évoqué dans sa conférence de presse de rentrée.

En cette rentrée particulière, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine a deux préoccupations majeurs : la lutte contre la pandémie de la Covid-19 et l’emploi. Après le plan d’urgence mis en place en juin et juillet, un plan de reconquête et de transition est en préparation pour la séance du 5  octobre. 

« Le Gouvernement a lancé un plan d’urgence massif et c’est bien. L’un des points positifs est la poursuite du dispositif de chômage partiel. Mais la question reste : quel sera son ruissellement sur les territoires et les entreprises ?, s’interroge Alain Rousset. Est-ce que ce sont des crédits déjà engagés qui seront redéployés ? Les Régions doivent être associées. Elles ont la connaissance de la répartition des entreprises, des clusters, des filières. D’ailleurs, nous avons travaillé directement avec eux pour la construction de ce plan. »

Depuis trois mois, la concertation est de mise. « La Région joue collectif. Elle résiste mieux que d’autres car les activité sont diversifiées sur le territoire. Nous avons développé des écosystèmes de confiance entre la Région, les entreprises, la recherche. En accompagnant chaque filière à revoir ses approvisionnement, ses dépendances, nous voyons avec eux les repositionnements à envisager et travailler. » Des chaînes de valeurs très dispersées ou des dépendance vis-à-vis de certains fournisseurs ont ainsi pu être identifiées. Alain Rousset évoque ainsi la fabrication des médicaments ou l’électronique qui sont opérées par d’autres pays. Pour changer la donne, il prend l’exemple des réflexions et des actions engagées déjà sur l’hydrogène, les méthaniseurs ou encore les cellules photovoltaïques. Le plan vise notamment à accélérer ces transitions économiques, sociales, environnementales et numériques en cours. Il a pour objectif de valoriser l’innovation, les compétences nouvelles, la sobriété des ressources, l’économie circulaire ou encore les achats locaux. 

Retrouvez la suite de cet article dans l’hebdo numérique n°38 d‘Info eco du 18 septembre.

Plus Actualité

Haut De Page