Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Les surprises du premier tour et les espoirs de dimanche prochain

Actualité

Les surprises du premier tour et les espoirs de dimanche prochain

Ces élections municipales ont apporté leurs lots de surprises. Quand elle n’a pas reculé, la gauche a perdu quelques bastions. À commencer par Civray que remporte la liste de droite Gilbert Jaladeau. Idem à L’isle-Jourdain ou Vouneuil-sur-Vienne…

urne

Ces élections municipales ont apporté leurs lots de surprises. Quand elle n’a pas reculé, la gauche a perdu quelques bastions. À commencer par Civray que remporte la liste de droite Gilbert Jaladeau. Idem à L’isle-Jourdain ou Vouneuil-sur-Vienne. La capitale régionale, Poitiers, n’est pas épargnée. Bien qu’arrivé en tête Alain Claeys va devoir batailler ferme pour le second tour.
Dans le département on note comme ailleurs en France une montée du Front national qui viendra perturber le scrutin de dimanche prochain. Nous faisons un tour d’horizon de quelques villes emblématiques.

Civray passe à droite : Chacun pensait que Jean-Paul Gentils était assuré d’une élection sans problème. Le successeur désigné de Jean-Bernard Brunet bien installé dans une ville traditionnellement à gauche depuis 1971 (élection de Raoul Cartraud) a raté sa campagne. Malgré un fort taux de participation, il lui a manqué 81 voix au final. Gilbert Jaladeau, 66 ans, nouveau maire de Civray va devoir rapidement trouver ses marques. Son équipe comme lui-même manquent d’expérience. Il va falloir se former sur le tas.

Couhé reste à gauche : Bernard Gaborit, maire sortant, ne se représentant pas, Vincent Beguier avait pris la relève. Sa liste a bien résisté à l’assaut de l’ex-maire Léone Couturier. La liste du nouveau maire de Couhé obtient 502 suffrages contre 399 à son opposante.

Alain Claeys va devoir batailler à Poitiers : Cette fois ce sera plus difficile que par le passé. Alain Claeys, maire sortant, est certes arrivé en tête avec 36 % des suffrages mais le second tour sera une lourde épreuve à surmonter. Ses traditionnels alliés écologistes, forts de leurs 15 %, ont choisi de se maintenir. À droite les tractations sont allées bon train entre le camp Daigre (UMP) et Duboc. Avec une inconnue : la position des 11,97 % du Front national.

Abelin en pole position à Châtellerault : Jean-Pierre Abelin a maintenu le cap dans sa ville.Il arrive en tête au soir du premier tour avec 42,16 %. Il devra cependant affronter une triangulaire la semaine prochaine face aux socialistes (35,53 %) et le Front national (17,47 %).

Montmorillon Bouloux en ballottage favorable : Yves Bouloux a de quoi être satisfait. Il a réalisé un beau score dès dimanche soir : 48,84 %. Il lui a manqué 39 voix pour être réélu en un tour ! De quoi lui laisser entrevoir une réélection dans un fauteuil dimanche prochain.

L’Isle-Jourdain de gauche à droite : Jean-Claude Cubaud (PS), par ailleurs conseiller général,  n’a pas réussi le pari de maintenir la ville qu’il dirige depuis 25 ans dans le giron de la gauche. Il siègera désormais dans l’opposition dans sa commune dirigée par J.P. Melon, élu dès le premier tour.

Chauvigny : Herbert s’impose : Longtemps en conflit ouvert avec le sénateur Alain Fouché, ancien maire de Chauvigny, Gérard Herbert est réélu sans difficulté à Chauvigny : 63,95 %. Il faut dire qu’il avait reçu cette fois le soutien sans faille de ….Alain Fouché.

Le député du Sud-Vienne Clément battu chez lui : Autre surprise de taille. Le député du Sud-Vienne, Jean-Michel Clément, perd sa mairie de Mauprévoir. Un coup dur. Il reste deux sièges à pourvoir dimanche prochain.

Savigné Christian Grimaud battu : le maire sortant Christian Grimaud n’a pas résisté face à la liste menée par Rolland Vaillier. Il sera désormais dans l’opposition.

Vivonne : Ramblière maître chez lui : À la veille du scrutin, il était sur la réserve. « Il faut attendre les résultats » disait-il prudent. Maurice Ramblière (DVD), conseiller général, est largement réélu avec 60,14 %.

Pari perdu à Lussac-Les-Châteaux : Le conseiller général socialiste Thierry Mesmin a tenté sans succès de ravir la mairie. Il doit s’incliner face à la maire sortante Annie Lagrange.

Le président du Pays civraisien réélu : André Sénécheau, président du Pays civraisien et conseiller général, a retrouvé son siège de maire à Voulon réunissant 192 voix sur son nom.

Enfin pour terminer ce tour d’horizon deux réactions. Celle de la présidente de Région Ségolène Royal tout d’abord qui veut « aller chercher les abstentionnistes ». Elle reconnaît que le contexte national ait pu jouer un rôle néfaste pour la gauche. Ensuite la réaction du sénateur Jean-Pierre Raffarin qui voit là « l’expression d’une déception et d’une colère face au pouvoir socialiste ».

Plus Actualité

Haut De Page