Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

MAIRIE Jean-Bernard Brunet : retour sur 19 ans de vie municipale

Actualité

MAIRIE Jean-Bernard Brunet : retour sur 19 ans de vie municipale

Jean-Bernard Brunet a cédé sa place de maire. Le verdict des urnes n’a pas été dans le sens qu’il souhaitait avec l’élection de la liste Gentils. Mais ainsi va la vie politique… Après 19 années de vie municipale, l’ancien maire fait pour notre journal le bilan d’un travail d’équipe. Il nous adresse ce rappel de l’action menée.

civray jb brunet

Jean-Bernard Brunet a cédé sa place de maire. Le verdict des urnes n’a pas été dans le sens qu’il souhaitait avec l’élection de la liste Gentils. Mais ainsi va la vie politique… Après 19 années de vie municipale, l’ancien maire fait pour notre journal le bilan d’un travail d’équipe. Il nous adresse ce rappel de l’action menée.

Un centre-ville aménagé avec ses 700 places de parking
Comme chacun le sait après trois mandats, dont deux en tant que maire de notre belle ville de Civray, une ville que j’aime beaucoup, je n’ai pas brigué un autre mandat pour des raisons toutes personnelles.
De 1995 à 2001, j’étais l’adjoint aux travaux de feu Raoul Cartraud. Beaucoup de travaux se sont réalisés durant ce mandat notamment l’aménagement de nos places Leclerc et place Gambetta, ainsi que la Place de la Liberté qui ont permis d’augmenter les places de parking en centre-ville. À cette époque, il avait été envisagé, rappelez-vous, le déplacement du monument aux Morts, c’est ce qui avait coûté sa place de Conseiller général à Raoul. Depuis 2001, date de mon élection comme Maire, nous avons, entre autres, agrandi la Place François Mitterrand avec des places de parking à la clef et nous avons embelli nos places, ce qui fait dire à des touristes de passage à Civray qu’ils sont surpris de trouver en Civray une aussi belle ville. Nous avons en centre-ville plus de 700 places de parking. Nous avons toujours donné des subventions à l’UCIAL et maintenant à la FAE dynamisme du Civraisien pour toutes les manifestations d’importance qu’ils réalisent. Chacun comprendra facilement que l’argent public doit aussi servir à d’autres travaux pour l’aménagement de notre ville. Je rappellerai pour certains que nous avons une soixantaine d’enseignes de toutes sortes en centre-ville. Dans notre département, trouvez-moi une ville de 3 023 habitants qui a autant d’enseignes en centre-ville.

Une population à la hausse
Nous avons récemment acheté à côté de la Place de la Liberté, une parcelle de terrain qui servira à mon successeur pour agrandir le parking. Je rappellerai pour ceux qui ont la mémoire courte ou qui n’habitaient pas Civray à cette époque, combien il a fallu que le Conseil municipal intervienne pour que notre piscine reste au centre-ville, que certains voulaient la reconstruire à Linazay, alors que tout le milieu scolaire est à Civray. Pour le commerce local la municipalité a fait, je crois, le maximum pour ses commerçants, à eux d’attirer les clients par diverses actions que je leur laisse le soin de travailler. Mais il n’y a pas que le centre-ville à aménager, il y a aussi toute une ville à faire vivre ! En 2001, Civray comptait 2 650 habitants. Aujourd’hui nous sommes à 3.023 habitants. Je ne pense pas que c’est en dormant que nous avons réalisé une augmentation de la population, mais au contraire en travaillant. De 2001 à 2007, nous avons réalisé 4.506.551 euros de travaux d’investissements en entre 2007 et 2014, ce sont 20.944.107 euros que j’ai fait exécuter sous mes diverses responsabilités que sont l’E.H.P.A.D., le SEA SV Syndicats d’Eau et d’Assainissement du sud-Vienne et le S.I.A.E.U. Syndicat d’Assainissement des Eaux usées et bien sûr la ville. Le détail de ces travaux a été distribué à tous les Conseillers municipaux. Bien entendu le montant des travaux en cours d’exécution n’a pas été comptabilisé dans les chiffres annoncés, mais l’origine de ceux-ci est aussi de ma responsabilité et du conseil sortant. Les travaux qui sont effectués en ce moment sont des investissements obligatoires comme l’agrandissement du cimetière, les importants travaux pour la préservation de notre belle église, la démolition de la maison à côté de l’église et enfin le lotissement de la Croix Saume qui permettra à Habitat 86 de construire des pavillons et de démolir le HLM.
Je ne sais si les prétendants à la place de maire se rendent compte que le budget d’une ville comme la nôtre n’est pas extensible à l’infini et que pour qu’il gonfle, il faut augmenter les impôts ce que nous n’avons pas fait depuis 3 ans. Pour tous ceux qui veulent des statistiques sur notre ville et qui ont l’informatique, allez sur le site www.proxiti.info et vous y trouverez beaucoup de renseignements sur notre gestion.

Seniors : des efforts permanents
Que tout le monde regarde bien en face ce qui a été fait pour tous, mais surtout pour le développement harmonieux de notre ville qui est, ne l’oublions pas, chef-lieu de canton et qui, d’après les dernières instructions que nous avons, va encore prendre de l’importance.
Le maire de Civray est de droit Président du C.A. de l’E.H.P.A.D. Établissement Hébergement des Personnes âgées dépendantes, qui génère 85 employés, dont 80, à temps plein et qui compte 120 chambres, dont 12 pour soins spéciaux. Tous les Civraisiens se rappellent que notre maison de retraite de l’époque était sur deux sites. Depuis 2001, date à laquelle je suis passé Président, nous avons tout regroupé sur un même établissement réalisant plus de 8 500 000 euros de travaux. Il y a 7 ans maintenant nous avons recruté une vraie Directrice qui dirige et gère cet établissement d’une manière remarquable et nous pouvons dire aujourd’hui que qualité-prix nous sommes très bien placés. Ceux qui ne connaissent pas peuvent aller visiter, le personnel très qualifié sera très fier de vous montrer leur lieu de travail. Le maire de Civray est aussi de droit le Président du C.C.A.S Cantre Communal d’Actions Sociales dont dépend le Foyer Logement pour personnes âgées qui compte
60 résidents et emploie 12 personnes. Avec l’E.H.P.A.D. Santa Monica dont le Docteur Jean-Bernard chambard est le réalisateur, vous voyez que les personnes âgées dans notre Civraisien ne sont pas oubliées et peuvent choisir leur hébergement.

Défendre le service de proximité
Alors, je n’ai pas entendu parler de l’eau potable dans le Civraisien, c’est pourtant une matière indispensable à la vie. Pour ceux qui ne le savent pas, nous avons un service de distribution de cette eau potable à Civray qui s’appelle le S.E.A.S.V. Syndicat d’Eau et d’Assainissement du sud-Vienne, dont je suis le Président. Ce syndicat, dont le siège social est au 1 rue du Chemin Vert, emploie 23 personnes à temps plein et distribue de l’eau sur 25 communes soit pour 16 500 habitants. Ce syndicat est menacé, car il existe un arrêté du Préfet qui le ferait disparaître au 31 décembre 2014. Bien entendu vous aurez toujours de l’eau potable au robinet, mais en amont ce serait un service de proximité qui disparaîtrait de notre Sud-Vienne, avec tout ce que cela concerne de désagrément : perte de 100 à 150 000 euros pour notre commerce local, envoie des 25 000 factures par an au départ de Poitiers ce qui diminuera d’autant le travail de notre poste avec suppression d’emplois, etc. déplacements de certains agents du Syndicat, etc. ce serait trop long pour vous expliquer tout ceci dans ces lignes, mais je suis tout disposé à en parler avec ceux que ces services de proximité intéressent.
Un nouveau président sera élu parmi les 56 délégués des 25 communes à la suite des élections. Je souhaite que celui-ci soit quelqu’un de combatif pour pouvoir faire encore reporter ou même annuler la disparition de cet important service. Je le souhaite ardemment.
Et la culture parlons-en ! Le cinéma, la bibliothèque, la Margelle et les différents services culturels le sport et son fonctionnement plus de 250.000 euros par an d’entretien et de charges pour les personnels, avec des gymnases ouverts de 8 h 30 à 23 heures.
Je remercie chaleureusement, tous mes camarades du Conseil municipal qui m’ont aidé à réaliser tout ce qui vient d’être écrit. En 135années, nous avons ensemble fait un travail remarquable avec des moyens limités financièrement. Nous pouvons être fiers de nos réalisations.
Sachez pour terminer que j’ai été très heureux et fier de vous servir pendant ces
19 années.
Je souhaite bonne chance à la nouvelle équipe.

Plus Actualité

Haut De Page