Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Les Charlois solidaires pour l’obtention de la troisième Fleur

charroux fleur

Actualité

Les Charlois solidaires pour l’obtention de la troisième Fleur

Cette année, Charroux brigue la troisième Fleur des Villages fleuris de France. Mais le fleurissement n’est pas le seul aspect qui compte pour l’obtention du label. Quatre points sont à prendre en compte.

charroux fleur

Cette année, Charroux brigue la troisième Fleur des Villages fleuris de France. Mais le fleurissement n’est pas le seul aspect qui compte pour l’obtention du label. Quatre points sont à prendre en compte.
Le patrimoine tout d’abord : pour une meilleure cohérence entre le cadre bâti et le paysage.  Principaux atouts de Charroux : les marchés sous les Halles (marché aux fleurs le 14 mai, marché des producteurs le 1 juillet), les Nuits romanes gratuites près de l’abbaye St Sauveur (15 juillet), etc.
Ensuite l’environnement compte également : avec la préservation de la ressource (réduction d’eau) et l’arrosage avec l’eau du ruisseau. Ainsi que le maintien de la biodiversité et la qualité de l’environnement (réduction des pesticides). Sur ce point La commune a diminué de moitié les désherbants, passant de 30 à 15 litres. Il y a enfin la récupération des tailles d’arbres et arbustes qui, une fois broyés, servent au paillage des vivaces et annuelles. La commune est d’ailleurs engagée dans la démarche ‘Chartre Terre Saine’ (terresaine.poitou-charentes.fr).

Budget et investissement humain
Le budget alloué est également prix en considération. La commune soit miser sur un fleurissement durable (plantes vivaces au lieu de plantes annuelles plantation en pleine terre).
Une des préoccupations du moment, ce sont les plants de printemps qui seront mis en terre début mai.  26 variétés de fleurs et vivaces qui représentent cette année 5 200 plants (1 800 de moins que l’année dernière). En effet, les plantations hors sol (en jardinières) ont bien été réduites et les massifs en pleine terre ont été privilégié, ce qui a diminué le coût de l’entretien, les plantes vivaces ont aussi été mises en avant, elles vivent plus longtemps et n’ont pas besoin d’être renouvelées aussi souvent.
La dimension humaine enfin est prise en considération avec l’intégration de la maintenance et l’entretien dans tout nouveau projet de fleurissement.
5 employés communaux de la ville de Charroux sont aujourd’hui mobilisés, chacun dans sa spécialité pour répondre au mieux aux critères d’obtention. Ils interviennent sur les 4 parcs et jardins : Champ de foire, jardin du rempart, clos Pèlerin et Chantegrolle. Plus les espaces verts dit d’accompagnement : Les 3 cités, l’Eglise, la mairie, les écoles, les ronds-points, carrefour des marronniers.
Pour terminer signalons que la sensibilisation des habitants pour assurer la promotion du label est un point important. Le jury régional, lors de l’obtention de la deuxième fleur avait souligné que c’était un point à améliorer, par une participation au fleurissement  (balcons et terrasses) et l’amélioration du cadre de vie. La prise de conscience, la volonté et les échanges permettront de conserver cette qualité environnementale et de bien accueillir les visiteurs de passage dans notre cité de caractère.

Plus Actualité

Haut De Page