Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Léa et Michel Grégoire vont fêter leurs noces de palissandre (65 ans) à Surin

Actualité

Léa et Michel Grégoire vont fêter leurs noces de palissandre (65 ans) à Surin

Le 17 septembre prochain, ils auront 65 ans de mariage. Ils se sont mariés le 17 septembre 1949, à Surin.

Surin mariés 02

Le 17 septembre prochain, ils auront 65 ans de mariage. Ils se sont mariés le 17 septembre 1949, à Surin.

Léa est native du Peu à Surin, ils habitent la maison qui l’a vu naître, et Michel est de la Faye de Genouillé. Ils sont natifs de la famille Pierre Dupuis et de Marguerite Lardant et de parents maternels Le Couset-Chaleroux, en ferme à la Rivière de Chatain.
Léa était la douzième d’une fratrie de 13 enfants et lui est l’aîné des deux garçons et il a quatre sœurs. Quand on s’aime, malgré un travail à la ferme et Léa employée comme couturière, ils ont choisi de partir à l’aventure : une seule valise à la main, les voilà en route pour Paris !
Tout de suite embauchés. Il apprend qu’un patron recherche un plombier. Michel est pris en apprentissage et durant 5 ans il apprendra le métier de plombier-chauffagiste.

Une carrière à Paris
Ensuite il se met à son compte ! « Sans avoir un pécule de côté, nous avons travaillé fort sans compter nos heures ! De 5h le matin à 22 heures le soir, bien souvent, ma femme est venue travailler à mes côtés pour taper les papiers : le samedi, c’était les devis et le dimanche les factures ! Nous avons eu toujours au moins 5 ouvriers qui se sont installés par la suite, et nous avons quitté en juin 1989. Nous avons travaillé dur, mais nous avons eu de bons résultats et notre patrimoine, nous l’avons gagné à la force du travail ».
Pas beaucoup de temps pour les vacances ou les congés : ils sont allés tout de même au Cap Breton et dans les Landes. « Nous avons une vie normale, on s’est aimé ». Michel et Léa ont eu une fille Annick. Les mariés de 65 ans ont un petit fils et deux arrière-petit-fils. Michel et Léa ont fait leur baptême, leur première communion, leur communion solennelle, leur mariage, tout a été célébré à Surin et ils ont décidé de reposer en terre de Surin.
Ils fêteront leurs 65 ans de mariage, noces de palissandre, le 20 septembre avec la famille et les amis, entre Paris et Surin. Ils se plaisent à revenir ici au Peu de Surin « on se plaît ici, ce sont nos racines, on entretien la maison familiale ».
Ce couple est abonné au Journal de Civray depuis 1949, année de leur mariage.

Plus Actualité

Haut De Page