Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Le Fil du Son a fait le plein de spectateurs

Actualité

Le Fil du Son a fait le plein de spectateurs

La pluie, vendredi soir, a fait craindre le pire. Mais le meilleur est arrivé ensuite. Un bon festival 2014. Un public conquis.

Fil du Son Hilight Tribe (4)
La pluie, vendredi soir, a fait craindre le pire. Mais le meilleur est arrivé ensuite. Un bon festival 2014. Un public conquis.

Deux grandes nuits de musique vendredi 25 et samedi 26 juillet. « Ne pas revenir sur l’année dernière » mais tout le monde y a pensé quand le vendredi soir vers 17 heures les premiers nuages noirs se sont déversés en une pluie d’orage torrentielle.
Le début du spectacle a été retardé d’environ deux heures et l’orage a fait place aux instruments et aux micros des différents groupes. Rien n’est venu par la suite, gâcher les deux soirées et les douze mille spectateurs attendus et quelques retardataires qui ont patienté aux guichets pour avoir l’heureux billet d’entrée gagnant. Des spectateurs qui sont venus bien souvent de loin : région parisienne, de Lyon, de Bretagne de villes plus proches comme Tours, Limoges Bordeaux.

Huit groupes chaque soir
On ne rencontre pas uniquement un public dit « averti », mais aussi un public de quarantenaires branchés. Chaque soirée huit groupes se sont produits et ils ont fait chanter, danser et vibrer tout un public. Ce fut un voyage musical dans un monde électronique avec mélanges de cultures qui a permis à chacun, l’espace d’une ou deux soirées, de se transcender.
Devant chacune des deux scènes, le public attendait son groupe, on est venu voir Ska-P, Sinsemilia, Deluxe, Hilight Tribe, le Pied de la Pompe ou As de Trèfle. Les festivaliers reconnaissent l’excellent choix des groupes par la diversité et pas de têtes d’affiche avec supervedette : non, c’es le festival du Fil du Son qui est avant tout est un festival musical. À un prix abordable avec pas d’excès dans les à-côtés.
Bon nombre de commerçants avaient joué l’ouverture, la FAE avait organisé des animations et un marché le samedi. Cette opération a plu aux festivaliers. De ces groupes qui se formaient en centre-ville pour discuter soit en terrasse soit sur un banc à l’exemple de Lucie et de Clara venues de Limoges ont apprécié le festival également, ce moment de repos après une nuit courte de danse et de musique puissante.
Pas d’incidents particuliers, seulement « quelques petits bobos », l’équipe de la protection civile et le médecin veillaient, l’intendance a suivi, et un service de sécurité professionnel et un service de mairie étaient mobilisés en relation avec la préfecture en cas d’incident grave.
Ce ne fut pas le cas, le 11e Festival a rempli toutes ses espérances, beaucoup de monde, un plateau complet et diversifié. Bref un contrat rempli, mais aussi un défi avec l’aide de commerçants et de personnes qui ont cru en ce festival en Sud-Vienne, sans oublier les nombreux bénévoles. Pari gagné ! Les dernières structures démontées, c’est l’heure des comptes et du bilan, prendre un peu de repos et penser au prochain en 2015, car il y aura bien un douzième Fil du Son.

Plus Actualité

Haut De Page