Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

La région Nouvelle-Aquitaine se préoccupe de la sécurisation alimentaire

Vienne - Nouvelle Aquitaine

La région Nouvelle-Aquitaine se préoccupe de la sécurisation alimentaire

La région Nouvelle-Aquitaine se préoccupe de la sécurisation alimentaire.

La Région Nouvelle-Aquitaine communique :  » Dans le contexte actuel d’épidémie par le Covid-19, la priorité va bien entendu au traitement des personnes malades, à la généralisation des gestes barrières et au respect strict du confinement. A ce titre, je tiens à renouveler mes remerciements au dévouement et à l’abnégation des personnels soignants et de santé.
Au-delà de cet enjeu sanitaire majeur, l’autre défi auquel nous devons faire face est bien sûr la sécurisation de l’alimentation de nos concitoyens. Ainsi, la continuité de l’approvisionnement en produits sains et tracés des Français est essentielle. La généralisation des fermetures de frontières et donc de l’arrêt des flux de marchandises étrangères font que ce sont aujourd’hui particulièrement nos agriculteurs, professionnels de la mer et entreprises de transformations agroalimentaires qui nourrissent les Français.

Autonomie alimentaire

« Face à cette mission indispensable qu’il leur est dévolue par cette crise, je tiens à les en remercier chaleureusement et dire toute mon admiration à l’ensemble des agriculteurs, pêcheurs et salariés des PME et industries agroalimentaires, des coopératives, mais également aux acteurs de la logistique, qui permettent à l’ensemble de la chaine de production, de transformation et de distribution de fonctionner. Ces personnels sont aujourd’hui au front, en première ligne, pour le bien de tous afin de s’assurer de la résilience de notre société dans cette épreuve. Aussi, la question de l’autonomie alimentaire (au même titre que celle des médicaments) n’a jamais pris autant de sens qu’en cette période.
Les réseaux de consommation ont changé depuis l’arrivée de cette crise.

Privilégier les producteurs locaux

« En effet, la fermeture des restaurants, la diminution très importante des marchés de plein air et la baisse des volumes de RHD placent ainsi la grande distribution en quasi-monopole de la distribution alimentaire. Cette situation lui confère de fait une responsabilité particulière.
Dans ce contexte, il est essentiel que soient privilégiés les producteurs locaux pour les approvisionnements des magasins en produits frais et de saison (asperges, fraises, agneau…) dans le cadre de contrats équitables pour tous. Ainsi, une vigilance accrue doit être menée afin d’éviter de possibles dérives de prix. Cette préférence régionale permettra le soutien de notre économie locale et de nos emplois. « 

Alain Rousset, président du Conseil régional, Jean-Pierre Raynaud, vice-président en charge de l’agriculture, Lydia Héraud, conseillère régionale en charge de la viticulture.

Continuer La Lecture
Annonce Abonnement 1€
Vous aimerez aussi...
Cliquez pour commenter

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion

Laisser une Réponse

Plus Vienne - Nouvelle Aquitaine

Promo

Abonnement 1€
Abonnement 1€

Les articles populaires

Haut De Page