Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

La Nouvelle-Aquitaine investit dans le numérique des entreprises, la santé et les projets citoyens

Vienne - Nouvelle Aquitaine

La Nouvelle-Aquitaine investit dans le numérique des entreprises, la santé et les projets citoyens

Vienne : la Région investit dans le développement numérique des entreprises, la santé et les projets citoyens

Vienne : la Région investit dans le développement numérique des entreprises, la santé et les projets citoyens

A situation exceptionnelle, Commission permanente exceptionnelle. C’est en visioconférence que s’est tenue la Commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine ce lundi 6 avril à l’Hôtel de Région à Bordeaux. C’est ainsi que 233 délibérations, 2 932 dossiers d’aides et 40 opérations de travaux ont été votés par les élus régionaux, réunis sous la présidence d’Alain Rousset.
Cette Commission permanente inédite a permis de voter des subventions pour un montant total de 358 558 032,09 euros. Et plusieurs dossiers concernent la Vienne, dont les suivants :

CREPS de Poitiers : soutien à l’innovation numérique dans le sport

Le CREPS de Poitiers est un établissement public local de formation dans les domaines du sport, de la jeunesse et de l’éducation populaire dont la gouvernance est partagée entre l’État et la Région.
Le CREPS de Poitiers assure, en liaison avec les fédérations sportives, la préparation de sportifs de haut niveau, met en œuvre le projet de vie des sportifs et entraîneurs, organise la formation professionnelle, initiale ou continue, dans les domaines des activités physiques ou sportives et de l’animation. Il se dote également de deux spécificités : la recherche au bénéfice de la performance sportive, notamment dans le domaine de la biomécanique en lien avec divers laboratoires locaux, l’INSEP et les équipes de France et la mise en œuvre de la formation professionnelle statutaire.
C’est bien dans le cadre de cette première spécificité que le CREPS de Poitiers s’est donné comme objectif de doter son établissement d’équipements de capture et d’analyse d’images modernes adaptés aux pratiques des athlètes de haut niveau en tennis, tennis de table et natation. Cette évolution entre parfaitement dans les priorités d’un centre de préparation vers la haute performance pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Pour atteindre cet objectif, l’établissement s’appuiera sur le Centre d’Analyse d’Images et performance Sportive (CAIPS) regroupant le CREPS et plusieurs laboratoires de l’institut Pprime spécialisés dans les domaines de l’analyse mécanique du mouvement humain, la technologie et la normalisation. La Région s’associe à ce projet à travers une aide de 25 000 euros.

Aide au développement numérique en faveur du dispositif « Sport santé bien-être »

Le dispositif régional « PEPS » (Prescription d’Exercices Physiques pour la Santé) a été structuré à travers un projet commun porté par l’ARS (Agence Régionale de Santé), la DRDJSCS (Direction Régionale Jeunesse Sports et Cohésion Sociale) et la Région Nouvelle-Aquitaine. Il s’inscrit dans la démarche globale de construction de la Stratégie Régionale Sport Santé Bien-Être. Dans ce cadre, le dispositif mis en place est le suivant : les professionnels de santé prescrivent et orientent les bénéficiaires, qui sont des personnes sédentaires, atteints de maladies chroniques ou d’Affections Longue Durée (ALD), vers un organisme qui est en charge de la coordination territoriale. L’association Sport Santé 86 coordonne le projet d’activité physique en orientant les bénéficiaires vers un parcours sportif adapté à leur situation. C’est à ce moment-là que les encadrants des activités physiques et sportives assurent le suivi du projet avec les bénéficiaires. Le projet consiste en le déploiement d’une plateforme web et d’une application mobile permettant le suivi sportif des bénéficiaires dans la région Nouvelle Aquitaine. Puis dans un second temps un déploiement pourra être effectué au niveau national. Le déploiement s’appuie sur une organisation innovante, basée sur un réseau d’acteurs qui a fait ses preuves. Le Conseil régional vote une aide de 50 000 euros en faveur de ce projet.

Soutien à la mise en œuvre de projets citoyens

La Ligue de l’enseignement est une association d’éducation populaire dont le siège départemental se trouve à Poitiers, qui propose des activités éducatives, culturelles, sportives et de loisirs. Elle regroupe, à travers 103 fédérations départementales, près de 30 000 associations locales présentes dans 24 000 communes et représentant 1,6 million d’adhérents.
La ligue propose la réalisation d’actions, à l’échelle régionale, autour, entre autres, des thèmes suivants : gaspillage alimentaire, cinéma et citoyenneté, décrochage scolaire dans des associations, pour des jeunes en situation de décrochage et qui, par binôme, seront en situation de créer leur propre mission, éducation à l’environnement pour accélérer la transition écologique, information jeunesse avec une cellule d’appui à l’accompagnement des jeunes, des structures…Une aide de 76 000 euros lui est versée.

Création d’un foyer de jeunes travailleurs à Montmorillon

Le Montmorillonnais, de par son éloignement de Poitiers, possède une dynamique propre en termes d’emploi et formation. Aussi, la question du logement, notamment pour les jeunes, pose de réelles difficultés. Le parc de logements est principalement composé de grands logements, lesquels ne sont donc pas adaptés à la demande et aux besoins des jeunes aujourd’hui. De plus, un nombre important de logements précaires, voire insalubres, demeure, d’où un taux élevé de logements vacants. Le projet consiste en la réhabilitation d’une maison de bourg en Foyer des Jeunes Travailleurs, comportant 16 logements PLAI, d’une surface utile de 471 m², afin d’accompagner les jeunes de 16 à 30 ans, au moment de leur entrée dans la « vie active ». La future résidence, propriété de l’OPH du Grand Poitiers (Ekidom), sera répartie sur 2 étages, composée de 11 T1′ et de 5 T1 bis. Des locaux seront mis à la disposition du FJT : une salle d’activités, une cuisine, une laverie et un bureau. La maîtrise d’ouvrage sera portée par Ekidom et la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) de Montmorillon assurera la gestion locative de la résidence. Pour ce projet, 120 000 euros ont été octroyés par le Conseil régional.

NOTRE OFFRE D’ABONNEMENT À 1 EURO PAR MOIS CLIQUEZ SUR : https://bit.ly/2M1IjAz 

Plus Vienne - Nouvelle Aquitaine

Haut De Page