Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Entreprises : des mesures à votre disposition

Vienne - Nouvelle Aquitaine

Entreprises : des mesures à votre disposition

Pour répondre à la crise, une cellule d’appui économique est en place dans le département de la Vienne.

Pour répondre à la crise, une cellule d’appui économique est en place dans le département de la Vienne. Placée sous la coordination de la Préfecture de la Vienne, avec à sa tête le sous-préfet de Châtellerault, Jocelyn Snoeck, elle regroupe les services de la direction départementale des Finances publiques, la Direccte, la Banque de France, l’Urssaf et la MSA, ainsi que les trois chambres consulaires et des fédérations professionnelles. Pour répondre aux nombreuses questions des chefs d’entreprises, un bulletin d’information est édité et disponible sur vienne.gouv.fr

« Les dispositifs en œuvre sont là pour être utilisés, souligne le sous-préfet. Pour l’instant, de nombreux dirigeants pensent pouvoir faire face à cette crise par eux-mêmes. Ce n’est pas un mal, mais je ne voudrais pas qu’ils se retrouvent au plus mal dans quelques temps. Les entreprises ne doivent pas tarder à solliciter l’Etat et les collectivités pour ne pas se retrouver en difficulté par la suite. De nombreux délais de demande ont d’ailleurs été allongés. »

Les trois structures à solliciter sont la DDFiP, la Direccte et l’Urssaf. A elles trois, elles regroupent les principales mesures mises en place par le gouvernement : étalement et remise d’impôts (4 M€ de report d’impôts en Vienne), mise en place du fonds de solidarité pour les travailleurs indépendants (4 M€ de report d’impôts en Vienne), mise en place du chômage partiel (Le chômage partiel pour 22 000 salariés fin mars)  et report des échéances sociales et patronales (Report des cotisations pour 2 885 entreprises). Mais aussi concernant les banques, le report des échéances de prêt et le prêt garanti par l’Etat (Un prêt garanti par l’Etat). 

« Ce sont des mesures d’urgence, précise le sous-préfet. D’autres suivront, et notamment sur la sortie de crise. Autre point à prendre en compte, les prises en charge d’effacement ou report reviendront dur le tapis. Il faudra une coordination entre les acteurs pour un véritablement étalement des échéances pour ne pas asphyxier les entreprises à la sortie. Il faudra penser à un recouvrement sur des calendriers détendus. »

Mathilde Wojylac

NOTRE OFFRE D’ABONNEMENT À 1 EURO PAR MOIS CLIQUEZ SUR : https://bit.ly/2M1IjAz 

Continuer La Lecture
Annonce Abonnement 1€
Vous aimerez aussi...

Plus Vienne - Nouvelle Aquitaine

Haut De Page