DÉPARTEMENTALES : La droite en pole position, la gauche à la peine

Publié le 26 mars 2015 | Actualité / Une

urne

La participation plus forte que prévue dans la Vienne a quelque peu bouleversé les pronostics établis pour le premier tour des départementales.
Avec 51,37 % de votants, la Vienne fait figure de bonne élève. L’accélération des meetings dans la dernière ligne droite, à gauche et à droite, y est sans doute pour quelque chose.
On notera d’entrée l’élection dès dimanche dernier du maire de Monts-sur-Guesne, Bruno Belin (MD) avec
52,57 % (il faisait binôme avec Marie-Jeanne Bellamy). Le nouvel élu, sans attendre, a fait savoir qu’il était candidat à la succession de la présidence du département à la suite de Claude Bertaud qui ne se représentait pas à ce scrutin.
Au soir du premier tour, la Majorité départementale (MD), réunissant l’UMP et le centre, peut se féliciter de tenir la pole position. Elle est en tête dans 14 des 19 cantons de la Vienne. Côté socialistes, seuls les cantons de l’agglomération de Poitiers (Poitiers 1-2-3 et 4) résistent et également, comme nous l’avions prévu dans nos colonnes, celui du Sud-Vienne : Lusignan-Couhé. Mais, au total dans le département, ce sont tout de même quatre candidats PS qui sont éliminés pour le second tour.

Le FN s’installe
Quant au Front national dont on attendait avec impatience de connaître l’influence, il sera présent au second tour dans quatre cantons : Châtellerault 1 et 2, Chauvigny et Jaunay-Clan, balayant du même coup des candidats socialistes. Avec toutefois une chance limitée de l’emporter.
On ne manquera de noter cependant que, si l’on tient compte des scores de voix obtenues, le FN arrive en tête dans la Vienne (22,54 %), devant le PS ( 21,02 %), les Divers droite (15,77%), l’UMP (15,39 %) et loin derrière le Front de Gauche (7,16%) et les Divers-Gauche (6,11 %).
Toutefois dans l’équilibre des forces droite-gauche, la Vienne voit, lorsqu’on accumule les résultats,  que ce sont les partis de gauche qui sont en tête avec 39,29 % devant les partis de droite 38,17 % et le FN (22,54 %).
Au final, à l’issue d’un redécoupage des cantons qui a changé les donnes, la Majorité départementale a toutes les chances de conserver le département. L’union UMP-Centristes a payé. La division à gauche et le contexte national n’ont pas servi les candidats.

Les résultats par canton dans le Sud-Vienne
Canton 5 de Chauvigny :
Isabelle Barreau-Enon et Alain Fouché (Majorité départementale) : 45,04 %, Christian Fouin et Anne Quillet (FN) : 25,19 %, Gilles Michaud et Isabelle Van Brabandt (RDG) : 18,91 % et Renée Reppel et Jean-Pierre Tremel (FG) : 10,86 %.
Au second tour, le binôme Isabelle Barreau-Enon/Alain Fouché (représentant la majorité départementale) affrontera le binôme du Front national Jacques Durand et Chantal Quinquenneau. Étant donnée l’avance des premiers, le report de voix devrait leur être favorable.

Canton 6 de Civray-Charroux :
Jean-Olivier Geoffroy et Lydie Noirault (Majorité départementale) : 42,65 %, Jean-Marie Peigné et Fabienne Benetaud (PS) : 26, 01 %, Francis Poyant et Jeannine Juszczak (Front national) : 20,52 % et Christian Zielinsky et Elsa Audouard (Front de gauche- EELV) : 10,82 %.
Bonne avance pour le binôme de la Majorité départementale. Jean-Olivier Geoffroy et Lydie Noirault caracolent en tête. Ils devraient l’emporter ce dimanche devant les socialistes Peigné/Benetaud.

Canton 9 de Lusignan-Couhé :
René Gibault et Sophie Mellier (PS) : 33,42 %, Jean-Louis Ledeux et Sybil Pécriaux (Majorité départementale) : 28,85 %, Eric Perrain et Marie-France Lambert (Front national) : 24,63 %. et Samuel Bougrier et Nathalie Le Gouezigou (Front de gauche- EELV) : 13,11 %.
Comme nous l’avions prévu, le binôme de la gauche socialiste Gibault/Mellier vire en tête au premier tour, de près de 5 points supplémentaires. La Majorité départementale Ledeux/Pécriaux ne fait si mal dans les résultats. La mobilisation à droite pourrait permettre à ces derniers de l’emporter. À moins que le FN préfère faire gagner, par son vote ou l’abstention, le duo socialiste.

Canton 10 de Lussac-les-Châteaux :
Marie-Renée Desrose et François Bocq (Majorité départementale) : 36,14 %, Thierry Mesmin et Gisèle Jean (PS) 33,73 %, Didier Fourchaud et Sabine Fropos (Front national) : 20,69 % et Jean-Marc Lafoy et Elsa Siredey (Front de gauche- EELV) : 9,44 %.
Un peu serré entre la Majorité départementale et les socialistes. Le binôme Desrose/Bocq devance de 2,41 % seulement le binôme Mesmin/Jean. C’est peu. Il faut espérer un sursaut de l’électorat et un bon report à droite. Sinon la gauche a ses chances.

Canton 12 de Montmorillon :
Guillaume de Russé et Brigitte Abaux (Majorité départementale) : 41,44 %, Jean-Marie Rousse et Reine-Marie Waszak (PS) : 30,86 %, Jacques Durand et Chantal Quinquenneau (Front national) : 20,33 %. et Joël Labracherie et Ghislaine Noirault (Front de gauche- EELV) : 7,66 %.
Score confortable pour Guillaume de Russé et Brigitte Abaux de la Majorité départementale. Ils sont en bonne place pour l’emporter dimanche prochain. La gauche a peu de réserve de voix pour le second tour.

Canton 18 de Vivonne :
Gilbert Beaujaneau et Rose-Marie Bertaud (Majorité départementale) : 37,64 %, Rémy Marchadier et Emmanuelle Vrignault (PS) : 28,78 %, Mickaël Pallac et Élisabeth Guillard ( Front national) : 19,81 %. et Patrick Jean et Pascale Roger (Front de gauche- EELV) : 13,77 %.
Bon score de la droite départementale qui arrive en tête au soir du premier tour. Pour dimanche prochain, il va falloir faire le plein des voix à droite. Même absent au second tour le FN pourrait jouer le trouble fête.

Roger Anglument