Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Crèche de Noël : une tradition pour 10 000 visiteurs

blanzay creche

Actualité

Crèche de Noël : une tradition pour 10 000 visiteurs

Depuis 28 ans, chaque année la crèche s’agrandit de nouveaux sujets et de nouvelles animations. Elles grossissent cette crèche que quelques milliers de personnes viennent admirer. En 2012, ce sont plus de 10 000 visiteurs qui ont été comptés.

blanzay creche

Depuis 28 ans, chaque année la crèche s’agrandit de nouveaux sujets et de nouvelles animations. Elles grossissent cette crèche que quelques milliers de personnes viennent admirer. En 2012, ce sont plus de 10 000 visiteurs qui ont été comptés.

Des pièces incontournables : la vie rurale, les métiers animés, la vie joyeuse, les rois mages qui ne sont pas encore arrivés et l’étable avec tous ses personnages. Veillent au dessus les anges dans une nuit étoilée sans oublier le Vatican. L’Abbé Nauleau est assez fier de la crèche de l’église Saint-Hilaire de Blanzay que soixante-dix à quatre-vingt personnes viennent quotidiennement entretenir. Mardi 17 alors qu’il apportait les dernières touches, il échange bien volontiers quelques sujets. « La confection et le montage de la crèche, c’est un travail de plusieurs semaines. Je suis bien aidé car c’est tout un échafaudage, des branchements électriques et des circuits d’eau. C’est devenu très complexe ! Mais elle est tellement belle, regardez ce ciel cette voûte céleste ! »
Pour l’abbé Nauleau il y a un message à faire passer : « La crèche fait toute la différence avec les autres religions. Les autres religions ont ce désir de monter vers le ciel. Le christianisme c’est toute la différence : c’est Dieu qui vient vers nous. C’est cela l’incarnation, c’est cela la chrétienté. C’est le symbole de la crèche. Dieu petit enfant ne va pas prendre la première place mais vivre le plus simplement possible. Aimer, c’est se donner. Dieu, dans la crèche se donne. L’Esprit Saint fera son œuvre en nous, ce n’est pas que le petit bébé que nous voyons, c’est Dieu que nous voyons. L’acte de foi, c’est profond ça te prend aux tripes et ça te change ta vie. Le nouveau Pape François est exactement le contraire du contraire ! Extrêmement humain il parle avec son cœur, il veut nous rapprocher du Seigneur Jésus. Chacun des humains doit être accueilli par l’Eglise à toute heure ».
L’Abbé Nauleau évoque aussi le changement qui va s’opérer dans le diocèse. Il semble inquiet comme dans tous les changements. Il parle des projets de voyage et du Noël dans sa paroisse : « Nous aurons une nouvelle organisation du diocèse : beaucoup de changements puisque de 600 paroisses nous n’en aurons plus que 30 environ. Est-ce que cela va mieux servir le Seigneur ? Une nouvelle paroisse en Sud-Vienne : elle  s’appellerait Saint-Sauveur mais l’église de Blanzay resterait sans changement, seulement avec des fonctions de son curé in solidum (qui partage les responsabilités). Nous en connaitrons plus sur la nouvelle organisation à la période de Pâques ».
Début janvier l’abbé Nauleau s’absentera une semaine en compagnie d’une douzaine d’autres prêtres : ils se rendront à Rome avec une longue étape au Vatican. L’abbé Nauleau se définit comme « un prêtre moderne et qui veut porter la soutane ». Il est heureux de présenter la crèche aux visiteurs. Il en parle, il décrit chacun de ses personnages, certains viennent de très loin, d’un lieu Saint. Tous les sujets ont une histoire.
Il donnera une première messe le 24 décembre à 16 heures à Linazay, à 21 heures à Saint-Romain, à Blanzay messe à minuit, avec une veillée concert à partir de 23 heures 15 donnée par un orchestre composé d’une dizaine de musiciens classiques. Messe le 25 décembre à Blanzay à 11 heures.
La crèche de Noël est visible tous les jours, l’église Saint-Hilaire est ouverte tous les jours de 8 à 19 heures.

Plus Actualité

Haut De Page