Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Couhé : « Les Heures vagabondes » : 15 000 personnes, 110 bénévoles et … 1 Homme

Actualité

Couhé : « Les Heures vagabondes » : 15 000 personnes, 110 bénévoles et … 1 Homme

Si le concert de Tri Yann, accueilli dans le cadre des « Heures vagabondes » organisées par le conseil général de la Vienne, sur le site communautaire de l’Abbaye de Valence à Couhé a déclenché un véritable engouement populaire (plus de 15 000 personnes) il est aussi, à l’origine d’un bel élan de solidarité.

 heures vagabondes tregouet

Si le concert de Tri Yann, accueilli dans le cadre des « Heures vagabondes » organisées par le conseil général de la Vienne, sur le site communautaire de l’Abbaye de Valence à Couhé a déclenché un véritable engouement populaire (plus de 15 000 personnes) il est aussi, à l’origine d’un bel élan de solidarité.


De la part des 20 agents, issus du  personnel communautaire et communal, présents pendant trois jours, qui ont « mouillé la chemise » plus que de rigueur. De la part  des entreprises locales comme les SARL Bosseboeuf,  Jean Pierre Proust et Le panier Poitevin qui ont apporté gracieusement leur soutien logistique. De la part  des associations voisines comme « La chemise verte » de Civray au travers du prêt de mobilier pour meubler les loges des artistes, et des  associations cantonales qui ont fourni quelque 110 bénévoles.
Cette ressource humaine venue de l’UCIAL, l’ESCALE, l’UVCC, Sud Vienne région de Couhé, le Gardon, le Hand, l’AFAP de Payré, Méli-Mélodies a assuré sécurité, restauration, buvette, logistique.
Ce moment magique de solidarité, d’entraide et d’implication des différents acteurs qui servira sans nul doute à consolider les liens de partenariat entre association et CCRC, n’est pas le fruit du hasard. Derrière cette machine bien huilée qui permit une mise en place et un démontage des installations en l’espace de 72 heures qui favorisa les échanges, l’intégration et la bonne ambiance de travail entre les équipes techniques locales et celles diligentées par le conseil général  – dont il faut saluer le professionnalisme-, il y a un homme : Franck Tregouet, le directeur de la CCRC. Tout est passé par ses mains. De la sécurité – sans faille –  des personnes et des biens, à la qualité « aux petits oignons » de l’accueil des artistes et VIP, rien n’a été laissé au hasard.

Ce coup de force qui a consisté à accueillir sans aucun pépin, sans aucun débordement, sans aucun « coups de Gu…. » 15 000 personnes, a certes été possible en raison d’un bel élan de solidarité entre acteurs locaux, mais ce serait « pêcher » que de ne pas rendre à « Jules » ce qui appartient à « César » et à « Franck » ce qui appartient  à « Tregouet ». Merci  Francki !

Tri Yann rend hommage au Conseil général de la Vienne
Le public était au rendez-vous. 15 000 personnes sont venues assister gratuitement au concert de Tri Yann. Une soirée qui va rester dans les esprits pour la qualité du spectacle. Deux heures et demie de concert qui ont représenté un grand moment de musique celtique.
Le groupe Tri Yann a apprécié lui aussi cette ambiance. Il a eu du mal à quitter la scène et a offert quelques moments supplémentaires de purs bonheurs musicaux. Jusqu’à affirmer et rendre hommage à ces « Heures vagabondes » du conseil général : « C’est pas mal cette idée de spectacles gratuits. Bravo au conseil général de la Vienne pour cette idée. C’est pas c… ».

Plus Actualité

Haut De Page