Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Bernard Pivot, le « gratteur de têtes », a conquis son public

civray Bernard Pivot

Actualité

Bernard Pivot, le « gratteur de têtes », a conquis son public

Parmi les soirées marquantes de la saison à La Margelle de Civray, Bernard Pivot était un rendez-vous à ne pas manquer.

civray Bernard Pivot

Parmi les soirées marquantes de la saison à La Margelle de Civray, Bernard Pivot était un rendez-vous à ne pas manquer. Connu, reconnu, journaliste, animateur d’émissions culturelles, homme de télévision, il préside depuis janvier 2014 l’Académie Goncourt. L’homme est également écrivain avec plus de 18 livres à son actif.

Depuis quelques années il fait le tour de France pour faire partager des pages de mots, des lettres,  mais aussi de ses citations. Un vrai passeur de mots. Beaucoup de définitions se rapportent à la femme, à l’actualité, à l’histoire : des mots qui sont des déclarations.
D’autres sont un moment de réflexion : d’où vient l’expression tailler une bavette ? De la boucherie où l’on papote dans l’attente de se faire servir ? Du palais de justice, l’avocat qui sur son habit noir a une bavette ? Après les couches, l’accouchement, on bavarde autour de l’événement ? La réponse pencherait pour le palais de justice et sur la bavette des avocats.
Que signifie :  »Les bagatelles de la porte » ? Dans le langage poétique ancien, cela signifie rester sur le seuil, ne pas pénétrer ! Qu’est-ce une Fragonarde ? C’est un joli mot inventé par Colette pour désigner une femme sensuelle, avec des rondeurs, telle que Fragonard les a peintes dans ses tableaux libertins et scènes galantes : « Telle beauté que nous avons, nous ses aînées de quinze ou vingt ans, connues délicieusement camuse, la lèvre courte, une fossette à chaque coin de bouche, et fragonarde comme pas une, nous la retrouvons ». Encore quelques citations de sa plume : « Les bonnes manières, c’est le prétexte de ceux qui voudraient en avoir de mauvaises de temps en temps » ou encore « les tweets sont des télégrammes décacheté » car Bernard Pivot est un inconditionnel adepte.
Longs applaudissements à Civray à l’issue de plus d’une heure trente d’un spectacle enchanteur, le « gratteur de têtes » a fait réfléchir quelque deux cents spectateurs. Bernard Pivot s’est plié aimablement aux questions et aux dédicaces.
Prochaine soirée d’un autre genre, la diversité c’est le charme de La Margelle, le
16 mai avec Sevilla Cadiz, Flamenco musique et danse Flamenco. Renseignements et réservations à la mairie.

Plus Actualité

Haut De Page