Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le Journal du Sud-Vienne

Asnois : la CAF est venue apprécier la pertinence des actions sociales

CAF asnois

Actualité

Asnois : la CAF est venue apprécier la pertinence des actions sociales

Une délégation de la CAF de la Vienne conduite par Joël Subirats, président du conseil d’administration, est venue visiter le Centre de Loisirs d’Asnois, afin de percevoir les effets concrets des aides apporter par…

CAF asnois

Une délégation de la CAF de la Vienne conduite par Joël Subirats, président du conseil d’administration, est venue visiter le Centre de Loisirs d’Asnois, afin de percevoir les effets concrets des aides apporter par la CAF sur le terrain et apprécier l’investissement et les actions de la CCPCC (Communauté de Communes des Pays Civraisien et Charlois).


Jérôme Mémin et Sandrine Le Guillou (directeurs des centres d’Asnois et de Civray) ont accueilli tout le groupe et effectué une présentation détaillée.
La CCPCC regroupe 21 communes et 2 centre de loisirs, un basé à Civray, essentiellement pour les mercredis et l’autre sur Asnois pour la grande majorité du temps (vacances scolaires).
La CAF avait attribué une subvention de 53.000 € en 2004 pour l’ouverture de l’accueil loisirs d’Asnois.
La CAF sur le territoire c’est 1 530 allocataires couvrants 3 954 personnes. Elle a comme objectif d’aider les communes et ou communauté de communes à favoriser l’accueil de qualité en dehors du temps scolaire et permettre aux enfants d’accéder à des pratiques sportives, culturelles, scientifiques….
En 2014 la CAF à versé
272 576 € sur le territoire : pour la gestion des services de la maison de la petite enfance « Fripounets », pour la gestion des Alsh (Accueil de Loisirs sans hébergements) de Civray et d’Asnois, dans le cadre contractuel du contrat enfance jeunesse, pour l’association Cicérone, pour l’accueil périscolaire de Blanzay etc…
La CAF a une politique familiale principalement dédiée aux collectivités. « La CAF ce n’est pas seulement les allocations familiales et l’aide au logement » précise Joël Subirats. « Les parents doivent savoir où va l’argent, sans la CAF le coût de nombreuses activités augmenterait pour les familles ».
Jean-Claude Bonnefon, conseiller technique en action social, a conclu : « C’est un territoire qui s’investit avec une offre de service importante. En effet, 2 464 associations sont actives sur le territoire et 45 avec des actions en direction des -18 ans ».
Tous sont ensuite allés déjeuner à la salle des fêtes de la commune où les repas du centre de loisirs sont servit chaque jours.

Plus Actualité

Haut De Page